Panier d'achat

Idées pour célébrer Noël malgré les restrictions du gouvernement

Hygienic par Hygie.com |
Idées pour célébrer Noël malgré les restrictions du gouvernement

Idées pour célébrer Noël malgré les restrictions du gouvernement

Alors qu’on espérait pouvoir fêter Noël et les festivités de fin d’année dans des conditions plus ou moins normales, le gouvernement en a décidé autrement en annonçant quelques restrictions qui mettent à mal nos projets de rassemblement. La question est la suivante : comment célébrer Noël malgré les mesures restrictives prises par le gouvernement canadien ? Notre équipe d’experts s’est penchée sur la question et vous propose de découvrir quelques idées aussi innovantes qu’inspirantes pour passer Noël sans enfreindre la loi !

 

En quoi consistent les interdits du gouvernement pour Noël ?

La nouvelle est tombée début décembre. Afin de prévenir la propagation de l’épidémie, plusieurs mesures ont été annoncées par le gouvernement sur la manière dont vont se dérouler les fêtes de fin d’année. En effet, alors qu’on s’attendait à retrouver nos amis, nos proches et nos familles autour du dîner de Noël annuel, il semblerait bien qu’on doive s’en passer cette année. Voici en quelques points en quoi consistent les interdits du gouvernement en temps de fête :

  • Les Québécois qui vivent en zone rouge n’ont pas le droit de se rassembler avec des personnes qui n’habitent pas sous le même toit qu’eux.
  • Une personne qui vit seule n’a pas le droit d’accueillir au-delà d’un seul invité, à condition que ce dernier respecte strictement les mesures sanitaires.
  • Il est interdit aux Québécois qui vivent en zone rouge de se rendre dans d’autres ménages lors des fêtes de fin d’année.
  • Une personne seule ne peut pas se rendre chez des couples d’amis, ses parents ou chez des proches.
  • Les activités festives se déroulant dans les bureaux et les entreprises, impliquant plusieurs personnes, sont prohibées.
  • Les rassemblements à l’extérieur pour les personnes qui vivent en zone rouge sont interdits.

 

Qu’est-ce qui est permis en temps de fête ?

Maintenant qu’on a parlé des interdictions, parlons en quelques points de ce qui est autorisé :

  • Une personne qui réside seule peut se déplacer chez une autre personne, à condition que cette dernière vive seule aussi.
  • Les ménages et les familles qui vivent sous le même toit peuvent fêter Noël, mais le gouvernement insiste sur la nécessité de respecter la distanciation sociale et les gestes barrières.

 

Quelques idées pour fêter Noël en dépit des interdictions

Comme vous le constatez, cette année, Noël et les fêtes de fin d’année se dérouleront dans des conditions exceptionnelles mais pas celles qu’on aurait souhaité. Mais fort heureusement, il est tout à fait possible de célébrer Noël et de passer d’excellentes fêtes de fin d’année, malgré les interdits. Comment ? En considérant les idées suivantes :

 

1. Se réunir en ligne

Avec les moyens dont nous disposons aujourd’hui, se réunir avec nos proches n’a jamais été aussi simple. Certes, recourir aux réseaux sociaux et aux appels vidéo n’est pas la solution idéale, mais à défaut de pouvoir faire autrement, on peut tout de même partager des moments de convivialité et de chaleur familiale en nous réunissant avec nos proches en ligne. Toutes sortes d’applications existent afin de permettre à tout un chacun de se sentir proche de sa famille et de ses amis, malgré l’éloignement physique, et ça, c’est précieux.

2. Un Noël placé sous le signe de la générosité

Pas de rassemblement cette année, ce qui signifie un dîner un peu plus frugale que de coutume Mais qu’à cela ne tienne, de nombreux Canadiens et Canadiennes ont décidé de placer ces fêtes de fin d’année sous le signe du partage et de la générosité. À titre d’exemple, vous pouvez reverser les économies réalisées lors de ces fêtes à des associations de bienfaisance, comme des banques alimentaires. Ou pourquoi pas, faire contre mauvaise fortune bon cœur, en participant à des actions de bénévolats consistant à donner à manger aux personnes itinérantes qui vivent dehors en ces temps de fête. Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent pour apporter un peu de bonheur aux personnes nécessiteuses en ces temps difficiles.

3. Un Noël tranquille : pourquoi pas finalement ?

Le gouvernement n’a pas manqué de rappeler que Noël sera tranquille cette année et les mesures prises dernièrement confirment qu’il en sera bien ainsi. Mais tout compte fait, pourquoi sommes-nous aussi sceptiques à l’idée de célébrer nos fêtes dans des conditions pareilles ? En effet, si vous avez la chance d’être entouré par les membres de votre famille, profitez-en pour faire de ces fêtes un moment d’échange, de partage, de sérénité et de convivialité. Certes, l’ambiance ne sera pas aussi festive que d’habitude, mais il ne tient qu’à vous pour que ce Noël soit un vivier de souvenirs chaleureux partagés entre les membres de votre famille.

Si vous êtes fâché avec l’un de vos proches, c’est l’occasion de renouer les liens du cœur et d’envisager l’avenir sous des meilleurs auspices. Dans le cas où vous vivez seule, n’oubliez pas que vous avez le droit d’accueillir un invité : pourquoi ne pas inviter votre meilleur ami à venir partager une tourte avec vous ? Pour faire simple, faites-en sorte de retourner ces conditions en votre faveur, et vous allez très vite réaliser que passer vos fêtes de fin d’année de la sorte est une aubaine inespérée.

Publication précédente Publication suivante